• Le Bokor et ses fantomes, et puis Kep

    Accueil

    J en avais assez, donc je suis revenu en Australie.

    Accueil

     Ces bon vieux ustensiles....

    Accueil

     Et puis j en ais eu aussi marre, allors retours en France. Dans les verres du vrais pastis de marseille

    Accueil

    Reprendre les saines pratiques sportives du sud.

    Accueil

     Et la bonne bouffe francaise

    Accueil

    Bus. ne pas rigoler, il mettent aussi les touristes la dedans. Le notre etait pire.

    Accueil

    Accueil

     La jungle n est pas ton amie.

    Accueil

     Oui, je sais, on voit rien, mais ya un precipice. Bokor, station d altitude fondee par les francais, ravage par les khmers rouges et abandonnes. Il y fait bon. Pas chaud. Pas humide. On respire.

    Accueil

    Dans le Casino.

    Accueil

    Hors du casino

    Accueil

     Ouvriers travaillants pour une grosse firme chinoise. La piste pour mener au Bokor etait degueulasse, ravajee par le temps et les bombes. Les nouveaux colonisateurs ( les chinois), la refont, en beaucoup plus large, et veulent y construire un projet dement de milliers de chambres.... un quasi gratte ciel au centre..... Projet hors d echelle et qui va massacre l endroit.

    Accueil

    Notre maison a Kep

    Accueil

     La terrase  ( Si vous voyez l interieur : deux chambres, deux salle de bains, un salon, des lits a badalquins.... Et moins cher qu une auberge de jeunesse en Australie.... ( si on est 4))

    Accueil

    Tous l hotel est dans les arbres.

    Accueil

     Et la guest house voisine n est pas en reste....

     

    Accueil

    Accueil

    Kep est une station balneaire fondee egalement par les francais, et egalement detruite par les Khmers rouges... restent de nombreuses carcasses modernistes.

    Accueil

    Accueil

    Accueil

     Couche de soleil.

    Accueil

    Accueil

    Et puis on a fait une autres ballade dans les iles.

    Accueil

    Accueil

     C est kitch, hein ?

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :